L’uvéite est une inflammation de l’uvée constituée de l’iris (partie colorée de l’œil), du corps ciliaire (qui sert à produire l’eau contenue dans l’œil) et la choroïde (tissu vasculaire alimentant la rétine).

Selon la localisation de l’inflammation les signes cliniques seront différents.

  • Si l’atteinte est antérieure (iris) : l’œil est rouge, douloureux, le patient est photophobe (gêné par la lumière), une baisse de vision est souvent constatée.
  • Si l’atteinte est postérieure : l’œil est blanc, indolore mais le patient ressent une baisse de vision et peut voir des mouches volantes (myodésopsies).

La plupart du temps aucune cause n’est retrouvée.

Parmi les pathologies les plus fréquentes :

  • Chez l’enfant : l’arthrite chronique juvénile.
  • Chez l’adulte : la spondylarthrite ankylosante, les maladies inflammatoires intestinales, l’herpès, la sarcoïdose, la toxoplasmose, la syphilis, la tuberculose…

Le traitement est celui de la cause si elle est retrouvée. Un traitement anti inflammatoire par corticoïdes locaux (collyres) est le plus souvent donné en décroissance lente pour traiter l’inflammation et éviter la récidive.

L'oeil de l'expert


« L’uvéite peut être le signe d’une maladie plus générale »

L’intervention d’un autre médecin spécialiste (interniste, rhumatologue, pédiatre …) est parfois nécessaire pour aider l’ophtalmologiste au diagnostic et à la prise en charge de la maladie. Sur le plan ophtalmologique le suivi doit être régulier et au moindre signe de récidive, une consultation en urgence doit être effectuée.

Autres expertises/pathologies

Lorem ipsum cookies dolor sit amet consectetur adipiscing elit En savoir plus